Publié le 18 décembre 2019

Progressivement, l’ensemble de la ville passera en zone 30, le 50 km /h deviendra l’exception sur quelques axes.

Depuis la rentrée, une 1ère phase a été aménagée dans le centre-ville, dans les quartiers de l’Esplanade et du Bachelin. Aussi 120 nouveaux panneaux ont été installés et 50 ont été changés ces dernières semaines. Ils délimitent une large zone de 8,4 km de voirie. Rapide rappel du fonctionnement de cet aménagement qui réduit le risque d’accidents, favorise piétons et vélos pour une ville apaisée et plus de confort pour tous.

Pourquoi réduire la vitesse ?

La limitation à 30 km/h permet de réduire considérablement le risque d’accidents et leur gravité, mais aussi de diminuer les nuisances sonores et la pollution. La zone
30 favorise les modes de déplacement doux par la création de doubles sens cyclables et améliore le cadre de vie.

Comment s’organise une zone 30 ?

Le partage de l’espace entre piétons, cyclistes et conducteurs y est plus facile. Outre des panneaux de signalisation, une signalétique au sol a été également réalisée. 

Autre particularité de la zone 30 : les vélos peuvent y circuler à double sens. Pour les cyclistes, c’est un bon moyen de réduire les temps de parcours en simplifiant les trajets dans la ville.