La bibliothèque d’agglomération

Derrière les murs austères qui se dressent le long de la rue Gambetta, qui pourrait soupçonner l’existence d’un espace totalement rénové mariant architecture contemporaine et conservation du patrimoine bâti et écrit.  
Rénovée et agrandie entre 1995 et 1996, la bibliothèque occupe l’emplacement de l’ancien collège des Jésuites wallons.

Ces travaux ont remis à neuf un lieu chargé de quatre siècles d’histoire matérialisés par quatre ailes regroupées autour d’un jardin.

 

L’aile donnant sur la rue Gambetta fut construite à la fin du XIXè siècle par l’architecte calaisien Ernest Decroix sur les ruines de l’ancien bâtiment des classes qui datait de la fin du XVIè siècle.

Cette reconstruction fut peut-être motivée par l’agrandissement de la bibliothèque qui occupait depuis 1805 le premier étage du bâtiment précédent.

 

A l’étage, la salle du patrimoine, toute de bois sculptée, a conservé les remarquables dispositions d’une ancienne bibliothèque autrefois située dans les bâtiments conventuels de l’abbaye Saint-Bertin.

 

C’est dans cette salle que sont consultés les livres rares et précieux de la bibliothèque, qui compte 2000 manuscrits (issus dans leur majorité de l’abbaye Saint-Bertin) et 238 incunables dont un tome de la célèbre Bible à 42 lignes de Gutenberg.

La salle du rez-de-chaussée permet à tous ceux que l’histoire de la ville passionne, de consulter le fonds local et les archives qui remontent jusqu’au Moyen Age.

 

En face, l’aile accolée au flanc sud de l’église est un ancien bâtiment du collège des Jésuites (1659).

 

La bibliothèque de prêt, la salle de contes des enfants et la salle d’étude occupent des pièces à l’origine destinées à la sacristie et aux chambres dont celle du portier.

L’aile de briques rouges placée en perpendiculaire et appartenant au lycée Ribot date du milieu du XVIIIè siècle et fait également partie de l’ancien collège des Jésuites.

 

Le cabinet Foret et l’agence Epure, architectes audomarois, ont conçu l’aile contemporaine dont la construction a achevé de clore cette cour qui ne l’avait jamais été de ce côté.